27 et 28 mai – Lus la Croix-Haute

Partis de Nyons à 9 heures, nous arrivons à Seizes, près de Lus la Croix Haute, point de départ de l’ascension du Rognon (1820m). Le ciel bleu, les différents verts de la vallée du Buech et des montagnes environnantes composent une bien jolie palette de couleurs.


Pendant une petite heure nous cheminons entre pistes et prairies puis, près d’une clôture, nous sommes impressionnés par la pente qui nous attend ; elle semble plus adaptée aux chamois qu’aux randonneurs. Avec courage, pas à pas, nous grimpons pleine pente, de face; il faut régulièrement reprendre son souffle mais le paysage est à la hauteur de nos attentes. Du sommet la vue à 360° est magnifique ; nous sommes  proches des sommets du Devoluy et du Grand-Ferrand en particulier.

Il nous faut maintenant redescendre face à la tête de Garnesier. Des fleurs de toutes couleurs, d’espèces variées égayent notre randonnée et nous avons parfois du mal à les identifier.

Nous regagnons les voitures puis après un pot bien mérité (encore plus après cette longue période de restriction), nous nous installons au Point Virgule, gîte accueillant où nous dînerons comme des rois dans une ambiance détendue. Le coucher de soleil est splendide.

Vendredi 28 mai

Après un copieux petit déjeuner nous nous rendons à Chabotte, lieu de départ de l’ascension du Grand et du Petit Chamousset. Un petit détour imprévu nous amène à une cabane en tôle que nous ne reconnaissons pas ; ce détour favorise un bon échauffement des muscles, Très belle montée dans une forêt dense jusqu’à la pause au torrent de Garnesier.

Un passage aérien suivi d’une longue montée en zigzag nous amène sur un replat face à la tête de Garnesier. C’est grandiose. Toucher ces sommets que l’on aperçoit dans le lointain lors de nos sorties dans les Baronnies  est magique. Nous arriverons au sommet du Grand Chamousset (2089m) en 2h30 de montée pour 850 m de dénivelé. Quelle équipe de randonneurs aguerris !!! Par contre nous ne verrons pas de chamois ; peut-être un effet de nos  fréquentes conversations.

Après le pique-nique dans ce cadre exceptionnel,  une descente de toute beauté nous attend à travers des pentes herbues et une forêt parfumée de pins et de mélèzes.

Nous rapportons de ce séjour, un peu de fatigue musculaire, mais surtout des paysages plein les yeux et aussi quelques bons coups de soleil. La convivialité, les échanges et les parties de fou rire resteront de bons souvenirs pour chacune et chacun. Merci à Alice , Guy et Henri de nous avoir permis de vivre d’aussi bons moments . J.M.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.