Mardi 6 au vendredi 9 octobre- Marche Nordique en Camargue

Après un covoiturage de  deux heures, nous faisons halte au Paty de la Trinité pour une marche de 12 km le long du petit Rhône, frontière entre les régions PACA et Occitanie. Les rizières donnent  au paysage quelques touches de vert clair.

Puis nous nous arrêtons au village des Saintes Maries de la Mer, bien calme en cette période, pour une visite du centre-ville et de l’église Notre-Dame de la Mer. De pure architecture romane provençale, l’église à nef unique est dédiée aux Saintes Marie Jacobe et Marie Salomé. Afin de se protéger des invasions, l’église est fortifiée et possède un donjon qui servit de tour de guet.

Nous gagnons ensuite le camping en bord de mer où nous nous installons dans de confortables mobil-homes. Dans une joyeuse ambiance, nous dînons avec les plats apportés par chacun.

Mercredi 7 octobre

Après l’échauffement rituel sur la plage des Saintes Maries et son sable gris, nous prenons le chemin du phare de la Gacholle situé à 12 km du village. La digue qui sépare la mer des étangs a été construite en 1859. Nous verrons principalement des flamants roses, des goélands et des aigrettes. Un tipi en bois, situé en bord de mer recueille quelques pensées réconfortantes sur la paix et la tolérance. Après le pique-nique, les plus courageux iront jusqu’au phare.

Au retour,  bain de mer ou trempette des orteils selon la résistance de chacun à l’eau froide. La piscine du camping et son eau à 28°C seront ensuite les bienvenues.

Jeudi 8 octobre

Les ampoules attrapées la veille et la fatigue nous amènent à raccourcir le circuit de la draille des 5 Gorges à une douzaine de km. Sous un grand ciel bleu, le chemin  traverse un paysage plat entre des étangs et des zones de végétation filtrant l’eau salée (salicornes, saladelles, obiones, …). On y verra quelques chevaux avec leur héron garde-boeufs sur la croupe, et des taureaux.

Dans l’après-midi, visite du parc ornithologique du Pont de Gau ; flamants roses, cigognes, hérons, avocettes, colverts … et  ragondins sont en grand nombre et nous offrent un très beau spectacle.

Le soir, un bon plat de tagliatelles al pesto préparé sur place revigore les sportifs.

Vendredi 9 octobre

Déjà le départ.  Nous nous rendons au domaine Paul Ricard à Méjanes pour découvrir un peu de la vie de ces grandes manades qui élèvent des taureaux et des chevaux pour des courses : cocarde, voltige, jeux taurins, … Aujourd’hui, c’était la séparation des taurillons de 9 mois de leurs mères ; une certaine nervosité régnait dans l’enclos. Nous ferons une dernière séance de marche nordique de 8km.

Après un repas pris en commun au domaine, retour à Nyons à 17h.

Merci à Elisabeth pour l’organisation et à chaque participant pour sa bonne humeur. Malgré les ampoules, on ne peut que se réjouir d’avoir entretenu  notre forme physique.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.