15-17 mai 2019 – Séjour marche nordique en Camargue

Le séjour de Marche Nordique en Camargue a débuté en bord de mer, au Grau du Roi. Belle randonnée dans une pinède, puis au bord de l’Etang du Ponant ; on prend le temps de s’arrêter pour voir des mouettes, des poissons sauteurs, des aigrettes et une belle colonie de flamants roses. Après un pique-nique sous les pins, le retour se fera par le bord de mer et la plage du Boucanet. Quelques téméraires iront se baigner dans une eau plutôt fraîche mais revigorante.

Ensuite visite d’Aigues-Mortes, fondée en 1240 par Louis IX, pour faciliter la route des Croisades. En 1248, Louis IX en partit pour la 7ème croisade. L’exploitation du sel depuis le Moyen-Age se poursuit actuellement. Installation au camping dans nos mobil-homes.

Ce jeudi 16, nous avons rendez-vous avec Maryline, qui sera notre coach pour la journée. Ex vice championne de France, Maryline nous fera parcourir plus de 20 km en deux magnifiques circuits. Le premier à travers des vignes des Costières de Nîmes, des vergers de fruitiers (abricots, brugnons, pêches, …) et le long du Vistre ; oiseaux, chevaux blancs et taureaux accompagnent notre marche ; les fleurs d’aubépine, les chardons, les iris d’eau colorent notre horizon. Le deuxième circuit nous fait longer le Vidourle, rivière capricieuses aux crues dévastatrices. Des digues ont été aménagées pour en limiter les effets et ravir les marcheurs. Un très grand merci à Maryline avec qui nous avons partagé un apéritif ; de l’émotion, un peu de fatigue mais des souvenirs inoubliables.

Une petite pluie intermittente et des nuages seront de la partie le vendredi, mais rien n’arrête les valeureux Caminaïre. Le matin direction le marais de Cougourlier ; le chemin passe entre deux rangées de sagnes (roseau de Camargue résistant à une eau saline), puis longe le canal du Rhône à Sète, avant de traverser le marais; ragondins, hérons, aigrettes, chevaux ou taureaux avec leur pique-bœuf (oiseau enlevant les insectes) nous distraient et des fleurs de toutes les couleurs égayent le parcours. Après le pique-nique nous visiterons la réserve naturelle du Scamandre à la rencontre d’une faune variée ; dans le calme nous pouvons entendre les pépiements des oiseaux, admirer les plongeons d’un ragondin, regarder le héron se nourrir, et imaginer le poisson qui sautille en montrant le bout de la queue.

Retour sur Nyons avec dans les yeux et les oreilles plein de souvenirs, le bonheur d’avoir partagé en groupe de très bons moments et l’occasion d’une belle rencontre avec Marilyne.   J.M.